Bonne(s) pâte(s)

Publié le par Stella

Article dédicacé à Super Trouper, portant sur un sujet de joyeuse discorde entre nous (mais pas trop non plus) : les pâtes et leur cuisson.

NB: ST, je ne parle pas de toi dans cet article, mais en général ; tes pâtes sont al dente, certes, mais extra ;-) (je ne précise  parce que maintenant faut toujours préciser.... ^^)

Après avoir cogité du cerveau, un peu de futilité (c'est dimanche soir en plus, quoi de plus logique ;-p) .

Nombreux sont ceux/celles qui cuisent leurs pâtes al dente.

Pour certains, c'est une question de goût. Mais une majorité de personnes a tendance à observer ce mode de cuisson parce que ça, je cite, "fait italien" et parce que, je recite, "c'est comme ça que les pâtes doivent être cuites". Halte là !! Orage Ô rage, ô désespoir ! Stop aux diktats quelque soit leur nature ! Qui a pondu cette loi prétendument universelle ? Car le temps de cuisson sur les paquets diffère selon les fabricants, mais aussi selon les pays. En réalité, il doit relever d'une question de papilles, et rien d'autre. Perso, je préfère la pasta cuite fondante, cela révèle mieux les saveurs, mais c'est mon humble avis ;-)

Il y a  tout de même un limite à l' "al dente", qui est le cru. Le cru, c'est la façon dont certains imaginent que doit être l'al dente. Il m'est arrivé, au resto, de renvoyer des pâtes qu'on aurait dit qu'elles n'avait jamais connu l'eau salée-huile d'olivée. (non, je ne suis pas une cliente chiante, sauf que là  c'était...pire qu'indigeste ^_^)

Pour commencer, tordons le coup à une légende urbaine : les pâtes sont supposées venir de Chine et Marco Polo les aurait importées au XII° siècle en Italie. Mouais, pas de preuves formelles indiscutables et tutti quanti, dirait Julie Leschecu. Certains disent que non, elles sont italiennes car on peut admirer, sur un bas relief d'un tombeau romain datant du III° siècle avant JC, un rouleau à pâte ainsi qu'un ustensile pour couper ladite pâte. Supputations que tout cela, puisque ça se trouve ces gribouillis se référaient à la pâte à pain ou quelque chose d'approchant.

 Par contre, on peut dire qu'elles ont été introduites en France par Caterina dei Medici, qui en a emporté dans ses bagages lors de son mariage avec Henri IV. On observe par la suite une souche spécifique de production alsacienne dès la fin des années 1600.

Et on connait les origines de l'al dente. La cuisson "sous la dent" (ouais tout de suite ça le fait moins hein ^^) est apparue dans les régions du sud de la Botte, économiquement sinistrée depuis la nuit des temps...

[(digression qui n'a rien à voir mais c'est pour le principe (mince, j'avais dit : "Stella, tu fous rien ce soir, fiche la paix à tes deux neurones." Rapé !) ces problèmes économiques du sud sont toujours d'actualité finalement ; si vous avez lu  "Cristo si è fermato a Eboli" (Le Christ s'est arrêté à Eboli) de Carlo Levi ou vu son adaptation cinématographique par Rosi en 79 (si vous ne connaissez pas, je vous recommande chaudement) l'anecdote qui suit ne vous étonnera pas)(résumé) Je suis du centre, mais ai beaucoup de connaissances vivant ou exercant dans le sud, et sur certains points la situation éco n'a pas évolué]

Donc revenons à nos moutons pâtes. Le repas se constituait di poco e di nulla (de trois fois rien donc), les familles étant très pauvres. Un jour les femmes (c'est pas les hommes qui auraient pensé à cela ^^), après une enquête longuement approfondie et testée à grands renforts de marmites, réalisèrent qu'en cuisant moins les pâtes, celles-ci étaient plus fermes et qu'on devait donc les mâcher plus longtemps. Et qu'en mâchant longtemps on avait l'impression de manger plus, mais en réalité on était rassasié avec moins. Malines n'est-ce pas ? Oncques n'y vit que du feu :-)

 (*mode : téléachat : on*) Pour les obsédés de la cuisson parfaite, sachez qu'apres le minuteur pour oeufs est née sa réplique, le minuteur à pâtes !

Cette jolie statuette passe du bleu au rouge quand l'eau bout et au cas où vous lisez tranquillement ce blog, subjugé(e) par la beauté et/ou sidéré par la vacuité  de ce que je vous raconte, en oubliant de surveiller votre temps de cuisson, elle chante de airs d'opéra : La marche triomphale de l'Aida (à 7 min de cuisson), Il cuore dei Shiavi de Nabucco (à 9 min) et La Donna è mobile du Rigoletto (à 11 min).  Même pendue au téléphone, vous ne risquez plus de frôler la catastrophe culinaire. Et si vous êtes sourds, perdus dans vos pensées (*sifflotte*), la casserole prendra le relais en exhalant une odeur de crâmé. Mais ça c'est en bonus. Trop marrant l'objet inutile, n'est ce pas?

La journée internationale des pâtes, puisqu'il y en a une, est 25 octobre. On prend rendez-vous pour une dégustation de pâtes schtroumpfesques? 

Sans rancune ST, tu viens quand tu veux déguster du vrai, du bon, du made in Italy ;-D

Publié dans Italia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
je viens de tomber sur votre blog et cet article et je voulez savoir où est ce que je pourrais trouver ce petit accessoire merci beaucoup.
Répondre
S
Bonjour ! Je n'en possède pas, mais on peut l'acheter sur des sites marchands, genre là : http://www.ideecadeau.ch/al_dente_minuteur_pates.html ou là http://www.acheter-moins-cher.com/asp/produit100_rwt_p_322253.htm
Ou regardez en tapant minuteur à pâtes dans un moteur de recherche, il est possible qu'on puisse le trouver en commerce ;-) 
P
Interessant ton article sur les pâtes... leur origine, leur mode de cuisson.
Io le mangio al dente, che sono piu buone !
et surtout, elles feraient moins grossir...
Répondre
S
Chacun ses goûts ;-)
Oh oh....Je me documente de suite! Mais c'est logique : ce sont des sucres lents mais quand elles sont bien cuites, paf ça devient des sucres rapides !
4
tu fournis les pâtes, je ramene les courgettes ? :)
Répondre
S
Ca marche ! ;-)
T
Déjà si moi j'aime les pate al dente c'est pour une question de goût et pas pour faire style. Moi j'aime bine comme ça, quand elles sont trop cuite elles ont un sale goût. Alors madame les "vari pâtes" pouette pouette. Vive les pâtes al dente avec su go^t et pas des morceau d'éponge! La prochaine fois que tu mange chez moi ce sera du pain sec et de l'eau. Nar.

et puis prout.
Répondre
S
Lol ben heureusement que j'avais précisé des trucs dans la dédicace, qu'est ce que ça aurait été sinon ! ;-D
Avec du pain sec et de l'eau, on fait d'excellentes recettes, dont celle-ci, copyright grams de Stella : http://le-monde-perso-de-stella.over-blog.org/article-4003311.html
et puis pouet.
T
Prout!
Répondre
S
Pouet !