Réhabilitons le "formage" !

Publié le par Stella

.

Cela prête à sourire mais j'ai connu - et je connais - plusieurs personnes qui prononcent/çaient "formage" à la place de "fromage", en raison de la proximité linguistique avec l'italien "formaggio".

C'est un clin d'oeil tendre que je leur adresse pour ce mot du dimanche à adopter, car oui, cela existe bien !

 

FORMAGE

.

.

rien à voir avec un quelconque mets à trous (ou pas) prisé entre la salade et le dessert ; il s'agit là d'un terme technique, et qui est défini tout simplement en termes fort sybillins : "mise en forme d'un objet".

.

Non avevano ragione, ma non avevano torto.... :-)

.

 

le formage du fromage...

.

Publié dans Adoptez un mot !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Mais c'est fort intéressant tout ça! Chez moi c'est plutôt le contraire qui se produit, je prononce fromaggio, au lieu de formaggio!
Répondre
S
Ah tu sais quoi ? j'adore ! tu parles italien, ou du moins tu saupoudre de l'italien de-ci de-là, tu es mon n'ami !
C
Nannnnn, c'est juste que j'ai souvent entendu AREOPORT. <br /> C'est ton formage qui m'y a fait repenser ... :-)
Répondre
S
Tu m'as fait peur ! ^^  Vouiii j'en ai entendu encore il y a pas si longtemps, tu crois qu'il l'écrivent comme ça aussi?
C
Aréoport de Nice, aréoport de Nice. La queue de l'appareil assume la correspondance vers t'Angoulême ...
Répondre
S
Ah mais non...Me dis pas que t'es en vacs? (avant on "suivait" t'étais plus facile à "jalouser" ^^)(t'as qu'à rouvrir ton blog tiens :-p)
E
Bravo Stella, j'aime beaucoup les articles qui disent comment c'est fait..et en plus le formaggio j'adore..Bonne soirée à toi...
Répondre
S
mmm le formage du formaggio rapé... (je teste ta tarte café dimanche, je te dirais ce que ça a donné :-)) <br /> bisouilles voisine !
T
Alors il est possible de dire j'ai réslisé le formage d'un fromage, et pi on le repète 10 fois et on s'emêle dans les formages des mots.
Répondre
S
une bonne gym de ponctuation ! (ce fromage a un formage sans présure, promis)