Ricette della tradizione lucchese

Publié le par Stella

La cuisine lucquoise est une cuisine pauvre et simple. J'avais déjà donné sur ce blog, autrefois, jadis, il était une fois, une recette typique, en voilà deux autres faciles à réaliser même si vous n'êtes pas cordon bleu ;-)

D'abord (ben oui, d'abord ^^) un rappel de la composition du menù (mot français passé dans la langue, sauf qu'on a rajouté un accent sur le u parce que bon, c'est pas prononçable sinon, et ça se dit "ménouh" ou si vous préférez "mais nous" mais en accentuant le son ou please).

Au petit déj, la prima colazione, on m'a souvent charriée avec ça (on : les amis revenant de vacs), on vous propose una pasta. Ce n'est pas un plat de pâtes mais une pâtisserie ! Et le cappuccino, c'est sympa mais après 10h ça fait très touriste et à 16h, c'est impensableuh ! ;-)

Au menù donc ; il se compose, comme une musique bien réglée, de six 'mouvements' : l'antipasto - le hors-d'oeuvre, qui peut être haud ou froid (bruschette, poivrons, artichauds, melon + jambon + figues, bref plein de trucs) ; ensuite vient il primo (ou primo piatto) - ce qu'on pourrait qualifier d'entrée chaude (pâtes, riz, polenta, soupes) c'est super mal poli de ne commander qu'un primo, mais alors très très mal poli. Le primo, comme son nom le laisse présager, ouvre la voie à un secondo, qui se trouve être le plat de résistance : viande/ poisson, servi avec il contorno (une garniture, des légumes en général au choix) mais pas tout seul, donc c'est un mouvement. Puis vient il formaggio (facultatif), il dolce o il gelato, et il caffè (faudra que je fasse un article sur le café un de ces quatre jeudis)(pour ceux qui ne sauraient pas, c'est ma drogue)(non ST pas de chicorée :-p). J'ai fait un tri parmi mes recettes (dont certaines resteront secrètes, vouii c'est comme ça, comme diraient i vecchi di una volta, faut m'épouser pour savoir MDR ! )(cher payé hein :-D)  et j'ai fait l'effort de quantifier le truc au lieu de dire "voyez à l'oeil" :-)

Antipasto : bruschetta aux petits pois et échalotes.

La bruschetta, c'est une épaisse et large tranche de pain dorée et durci au four. C'était l'ordinaire des agriculteurs, un moyen de recycler le pain sec et de ne rien jeter (autre moyen = cf autre recette^^). On en trouve dans de nombreuses GMS depuis quelques années, mais bon c'est facile à faire suffit d'avoir un "vrai" gros pain sec, parce que celles qu'on achète sont souvent d'un diamètre assez grand... 

Bon il faut donc 400 g de petits pois frais à défaut une boîte de conserve. Emincer 8 échalotes, les mélanger et sauter dans une poêle avec du beurre et les pois. Les échalotes doivent presque fondre. Ajouter de la menthe ciselée, du thym, salez poivrez. Hacher grossièrement le truc obtenu à la main avec une fourchette ou limite si vous êtes feignasses dans un mixeur (j'ai jamais essayé avec le mixeur)(pi en plus après faut laver le mixeur, dont bon, tant qu'à être feignasses la fourchette et un saladier se nettoient plus vite il me semble ;-p). Mettre un peu les bruschettas au four en les ayant préalablement frottées avec de l'huile d'olive (les noyez pas, frottez on a dit). Quand elles sont dorées, tartiner la pâte dessus et renfourner. C'est tout simple et c'est sympa, en tout cas personne ne s'est jamais plaint, mais je tiens ouvert le registre des réclamations (z'ont pas trop intérêt à se plaindre non plus^^).

Dolce : il Buccellato di Lucca

Le gâteau qu'on ne trouve pas ailleurs ! Son nom dérive du latin "buccellatum", qui désignait un pain en forme de couronne.

 Puis la recette a traversé les siècles en s'améliorant et voici ce que ça donne aujourd'hui :  dissoudre 30 g de levure de bière dans une tasse d'eau tiède. Tamiser 1kg de farine blanche, y mettre la levure + 20 g de grains d'anis, 100 g de sucre, 100 g de beurre fondu, la pointe d'un couteau de vanille en poudre (ou quelques gouttes d'extrait mais pas de trop), + en dernier 200 g de pâte à pain levée (dans les boulangeries) et 100 g de raisins sec. Travailler le tout à la main ça fait de la muscu gratos sans s'en rendre compte ;-) Laisser reposer jusqu'à ce que la pâte double de volume. En faire un serpent épais et lui donner la forme d'une couronne. Badigeonner celle-ci d'un blanc d'oeuf battu, enfourner 40 minutes à peu près à 200°. C'est spécial, ça a l'aspect d'une brioche mais qui tire vers le pain. En tout cas,  ce n'est pas super compliqué à faire.

 

E poi ? Un espresso ed il conto ! (et pas l'addizione)(en général, ils ne vous saoulent pas à vous coller l'addition en même temps qu'ils apportent le café, c'est super mal poli)(y en a qui devraient en prendre de la graine...)

ps : si quelqu'un ici compte se rendre à Lucca, qu'il/elle n'oublie pas de passer à la Cioccolateria Caniparoli, pâtisserie "totalement chocolat", le lieu de rencontre des gourmets lucquois.

Publié dans Italia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Malpoli de commander seulement un primo, mais à ce que je me souvienne, quand nous étions en Italie, c'est la seule chose que je prenais...Pas possible de manger tout ça :s

En tout cas, même si je ne suis pas très légume, la première recette peut me tenter quand même
Répondre
S
Pas toujours que je me souvienne, mais en général i primi c'est un plat de pâtes assez petit, ça dépend des restos. Mais par ex, si invitation chez quelqu'un, impossible de se contenter du primo, le soir ça passe mieux, mais à midi en général... :-)
Si soirée électorale samedi, si j'ai le temps je m'y colle promisss !
P
Ciao Stella,
tes recettes sont bien appetissantes. Il buccelato di Lucca excellent.
Je te souhaite une bonne soirée.
Répondre
S
Une connaisseuse ;-)
Bisous, bonne soirée à toi aussi
A
Mais ça a l'air vraiment excellent en fait...
Répondre
S
ça l'est, parole d'orange ^^ Demain grasse mat' à contre-courant ?
N
bon ben moi je prends les recettes mais j'irai ben faire un tour dans cette patisserie dont tu parles.... mais bon après on peut croiser des insectes fluos aussi.... c'est pas ça???
ps waoooo tu rigoles pas quand tu fais une semaine toscane.... j'ai de lma lecture hein^^
bonne journée et bon vote la miss
Répondre
S
Surtout que tu peux adapter : au lieu de bruschette du commerce, tu peux toaster des tranches de pain, ou à la limite prendre du pain à toast (et pas le passer au four du coup), la pâte aux petits pois c'est le truc archi-facile pour les apéros sur le balcon ;-) Caniparoli, je prendrais une photo de l'intérieur, ça rend fouuuu ! Sans les insectes fluos, promis.
Bon vote, bon vote, j'étais la 500° du bureau, j'ai ri quand l'adjoint me l'a précisé, je lui ai demandé ironiquement ce que j'avais gagné à part le droit de revenir en juin ! :-D
T
Pour la chicorée t'inquiète j'ai toujours mes dosette avec moi... au cas ou le manque se fait sentire!
Répondre
S
Mince, j'ai oublié d'inspecter le niveau du pot ! C'est le combien-tième du mois là ? ;-D