Sanremo 2007

Publié le par Stella

Ceux qui fréquentent ce blog depuis un moment s'en souviennent, ceux qui sont là depuis moins longtemps pas grave, piqûre de rappel ;-p ! Cet été, outre les chansons célébrant notre méritée quatrième étoile, la chanson incontournable de la saison était Com'è Straordinaria la Vita, de Dolcenera, victorieuse du Festival de Sanremo 2006, après quelques tentatives pour le moins infructueuses. (si vous aimez, je vous invite à écouter aussi un autre titre d'elle, qui avait fait l'objet d'une interprétation verlainienne par Gren)

Pourquoi ressortir aujourd'hui ces "vieux" articles, me direz-vous? Non, non, ça n'est pas pour augmenter mon BR artificiellement avec des rétroliens, je m'en contrefiche de ce truc, au point que je ne sais même pas combien j'ai  ;-p

Où en étions-nous? Ah oui, pourquoi parler de Sanremo aujourd'hui? Tout simplement parce que l'édition 2007 du Festival, la 57° du nom, s'est achevée le 3 mars et que les artistes débutants qui s'y sont produits commencent à faire parler d'eux dans la péninsule.

Petit topo présentatif : Sanremo est LE festival de la musique italienne, une sorte de concours Eurovision exclusivement réservé aux artistes transalpins, bien que de nombreux artistes internationaux s'y produisent pour le show. Comme vous vous en doutez, le nom du festival ne vient pas d'une station de radio réputée pour ses magnifiques plages de publicité à perte de vue et son matraquage insipide, mais bien d'une ville de Liguria, réputée pour ses belles et authentiques plages de sable fin et ses actualités culturelles et sportives (cyclisme, rallye). Deux catégories concourrent, "i Campioni", artistes/groupes qui ont déjà acquis leur notoriété, et "i Giovani", artistes en quête d'un tremplin pour leurs débuts (attention, un seul "n" sinon cela ne signifie plus "jeunes" mais "Jean", et euh comme qui dirait, ça n'est pas tout à fait la même chose ^^). Les votants sont pour une part le public présent, les téléspectateurs, ainsi qu'un jury de professionnels qui procèdent également aux pré-sélections.

J'ai essayé de suivre plus attentivement que l'an dernier, voir ce qu'il y avait de sympa, séparer le grain de l'ivraie. Bon, le constat est mitigé : outre un débat qui fait rage (je vous en reparle vendredi, sinon là, altro che lungo sarà quest'articolo ;-D), selon c'est mon humble avis c'est pire que bof bof cette année. Pourtant la chanson italienne n'a jamais été si florissante. Je ne parle pas des Campioni surtout parce que je me demande si vous en connaissez quelques uns mmmm? ^^  (une fois n'est pas coutume, les Stadio m'ont déçue, et le vainqueur Simone Cristicchi est plus que bof)  Côté jeunes espoirs, 14 candidats et autant de genres différents.

Le gagnant est Fabrizio Moro avec "Pensa", (je vous invite à aller ICI sur ce blog, les paroles en sont traduites ce qui m'évitera et d'une d'entendre des rechignements "gnagnagna on comprend rien" et de deux de recopier le travail d'un autre ^^)(il y a des fautes de traduction quand même).
Moro évoque la mafia, un mal (che bel eufemismo, ammirate ragazzi!) toujours d'actualité en Italie, et qui fascine et séduit de plus en plus les jeunes... Un sujet très présent dans les différentes formes d'art italien en ce moment, d'ailleurs dans le clip on peut voir (enfin moi je le vois, mais les gens des forum Sanremo ne sont pas ok avec moi ;-D) l'acteur qui a le vent en poupe en ce moment, et qui incarne Peppino Impastato (j'expliquerais une prochaine fois...ça va finir en "semaine italienne ici à force, vu tout ce qu'il faut que j'explique ^^) 
 C'est le slam à l'italienne. Je pense qu'avec des paroles qui ont un tel poids (faut recontextualiser le truc, même si on n'en parle pas beaucoup voire pas du tout, CN - cosa loro comme dit Moro - n'appartient pas au passé. Pas encore. Et vu comme c'est parti...) la mélodie est secondaire, et judicieux est le choix d'arrangements minimes pour laisser la pleine dimension au texte !
En tout cas, bien que j'apprécie le slam français (enfin Grand Corps Malade, et d'autres pas connus et surtout pas les "je me lamente" "je crache ma haine" "j'insulte everything" hein, parce ça n'est plus de la musique là mais du rap) ça n'est pas du tout mon style musical, à la première écoute j'ai détesté, puis j'ai écouté les paroles... Et à force je m'y suis habituée, je la touve pas mal cette chanson. Donc malgré une réticence au départ, ça me parle, beaucoup.
 

 
Le second sur le podium, Stefano Centomo avec "Bivio", chanson typiquement italienne, dans la tradition sanremasca, chanteur typiquement italien, arrangements idem..... ;-)
 

 

Le reste est à l'avenant ; excepté - à la limite - une poignée de chansons (Marco Baroni, Romina Falconi, et les duos avec les diverses vedettes). On pourrait donc dire que ce Sanremo est  pareil au printemps, à reculons, en demi-teinte et pas à la hauteur.

Que pensez-vous de ces deux chansons? Est-ce que Pensa vous "parle" ?

Publié dans Dove c'è musica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ah nan nan nan, la piqure plus les mantes, ouille ouille ouille, le vaccin je veux bien si ça veut dire que je pars en voyage ;-))
Répondre
S
La mante aussi  c'est une image du voyage, comme les moustiques, les mygales (beuuurk) toussa :-D (tu peux partir en vacances en Lorraine remarque, pas besoin de vaccin, on s'en charge à l'arrivée ^^)
G
Ils les préférent al dente, parce que ça sonne plus italien, donc c'est forcément plus italien!
Bah non, c'est pas des vraies pâtes ça!
Répondre
S
Al dente et se cassent les dents dessus ^^
M
Naaaan pas la piqure pour le rappel!!!
Répondre
S
Bienvenue ici, souris malicieuse ! Pour t'accueillir, je t'offre une piqure de rappel, une grosseuh piqure, et pire : un vaccin ;-D (faut faire gaffe, y a même des mantes religieuses qui trainent par ici....mais no stress, pas de chat, ni d'attrapes ^^)
G
Faut que je te tape parce que tu me dis que je suis non-italienne alors que c'est vrai?
Ou alors, tu insinues qu'il n'y a que les italiens qui ont bon goût??? Fais gaffe!
Atta! Des pâtes ça se mange comme ça doit se manger! Pourquoi pas les manger crues tant qu'on y est?
Répondre
S
euh j'insinuait rien, je confirmais un détail, un fait exceptionnel, une non-italienne qui ne s'est pas fourrée dans le crâne que les pâtes doivent être al dente, ça se souligne, alors c'était un compliment ! Parce que le comble du raffinement pour certains c'est les pâtes al dente, pfffff connaissent rien.... Et des fois, c'est pire, y'en a qui confondent al dente et cru :'(
G
Pas al dente! Je n'aime pas trop al dente.
Répondre
S
Hey c'est pour ça que je t'aime bien = tu as bon goût pour une non-italienne !! (tape paaaas please ^^) Nan mais je rêve, des pâtes al dente, pffff. Alors que fondante ..... ;-)